Gabelou

Petit marlou

Chelou relou

Toi y'en a vouloir des sous !

L'argent

Pourtant

Ne fait pas le bonheur

"Celui qui a dit ça est un sacré menteur !"

Fernand

Au temps du noir et blanc

Expliquait tout

Sur le gabelou

Pas bête du tout

Sur la pluie et le beau temps

Et les pauvres paysans

C'était au temps

Du petit écran

Où l'on chantait

En mai

"Ohé, ohé, Pompidou

Pompidou navigue sur nos sous !..." (*)

Dime gabelle

Octroi

Trois mamelles

Pour le roi

C'est la loi

Les maires de la ville

Edile après édile

Ont conservé

Cette empreinte

Du passé

octroi

Parfois isolée

Ou enchâssée

Celle-ci plantée

Dans le labyrinthe

D'immeubles désenchantés

Sur l'antique route Paris Perpignan

À deux pas de l'ouvrière cité

Où vivait Fernand enfant

Et qu'il n'avait jamais oubliée

Fils d'un caoutchoutier

De Clermont-Ferrand

0 2

 (*) sur l'air d'"Il était un petit navire"

(photos de l'auteur, janvier 2020)