Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 051 173
Derniers commentaires
Archives
18 janvier 2020

Gabelou toi vouloir des sous (Kate)

 

Gabelou

Petit marlou

Chelou relou

Toi y'en a vouloir des sous !

L'argent

Pourtant

Ne fait pas le bonheur

"Celui qui a dit ça est un sacré menteur !"

Fernand

Au temps du noir et blanc

Expliquait tout

Sur le gabelou

Pas bête du tout

Sur la pluie et le beau temps

Et les pauvres paysans

C'était au temps

Du petit écran

Où l'on chantait

En mai

"Ohé, ohé, Pompidou

Pompidou navigue sur nos sous !..." (*)

Dime gabelle

Octroi

Trois mamelles

Pour le roi

C'est la loi

Les maires de la ville

Edile après édile

Ont conservé

Cette empreinte

Du passé

octroi

Parfois isolée

Ou enchâssée

Celle-ci plantée

Dans le labyrinthe

D'immeubles désenchantés

Sur l'antique route Paris Perpignan

À deux pas de l'ouvrière cité

Où vivait Fernand enfant

Et qu'il n'avait jamais oubliée

Fils d'un caoutchoutier

De Clermont-Ferrand

0 2

 (*) sur l'air d'"Il était un petit navire"

(photos de l'auteur, janvier 2020)

 

Publicité
Commentaires
B
J'adore c'est beau poétique et super bien documenté <br /> <br /> Et que de beaux souvenirs tu nous offres là avec Fernand Raynaud <br /> <br /> Bravo et Merci Kate
Répondre
P
Un petit tour chez Fernand Raynaud ! :)
Répondre
T
superbe discographie ne change rien j'adore
Répondre
M
Excellent ! J'adore Fernand Raynaud !
Répondre
L
Quelle belle pierre d'octroi et quelles belles vérités parsemées par-c i par là
Répondre
J
Jean Yanne, Fernand Raynaud, le sourire et les chansons des années 60-70, c'est peu de dire que nous nous abreuvons aux mêmes sources. Je suis une fois de plus ravi de ce compagnonnage !
Répondre
W
L'octroi ! Je n'y pensais plus à celui-là ! Pourtant, il figurait dans les aventures de Bécassine (qui n'est pas ma cousine) et quelques-uns de ses pavillons existent encore sur le boulevard de petite ceinture de ma ville.
Répondre
L
quelle intelligente anthologie pour les nuls comme moi
Répondre
B
Impressionnant documenté agrémenté j'adhère j'adore. Merci
Répondre
A
vive Fernand!!!!<br /> <br /> (fan depuis l'enfance, on l'écoutait religieusement à la radio, en famille, et on connaissait ses sketches par cœur :-))
Répondre
L
Le moustique poétique t'a bien piquée cette semaine, chère Kate !
Répondre
Newsletter
Publicité
Le défi du samedi
Publicité