Un grédient … et plus

  • 250 g de FARine dite gruau

  • 1 pincée de sel

  • 100 g de susucre

  • 4 cocos de poule de Janzé ou de Coucou de Rennes

  • 100 g de beubeurre salé mais fondu mais salé

  • 1 litre de lolo de Pie noire (attention, le lait est blanc)

  • 1 couteau breton avec une lame sèche

  • 150g de pruneaux à jeun

  • 10cl de rhum arrangé breton

FARfouillage

  1. Dans un saladier – ou un bobardier ou un menteur – versez la FARine, pincez le sel entre pouce et index puis versez les cocos un par un en mélangeant c'est à dire un coco puis mélanger puis un coco puis mélanger puis un coco puis mélanger puis un coco puis mélanger puis c'est tout car on n'a que 4 cocos.

  2. Continuez à mélanger vigoureusement « à la bretonne » pour que la bouillie soit assez homogène mais pas trop car s'il y a trop d'homogène y'a pas de plaisir.

  3. Ajoutez ensuite le susucre et mélangez à nouveau vigoureusement « à la bretonne » pour que le farfouillage soit assez homogène comme avant.

  4. Faites fondre le beubeurre salé pour faire du beubeurre salé fondu et inoculez-le (ça fait pas mal) au farfouillage.

  5. Mélangez à nouveau vigoureusement « à la bretonne » sinon ça ne sera pas un FAR breton et versez ensuite le lolo préalablement tiédi de façon progressivement progressive.

  6. Reposez-vous sans toucher au rhum arrangé et laissez également reposer le farfouillage 30 minutes voire une demi-heure mais pas plus.

  7. Préchauffez alors le four-à-FAR à 200°C ou à 390 °F si vous n'avez pas de °C.

  8. Pendant ce temps allez vous faire beurrer le moule avec un peu de beubeurre fondu, puis versez-y le farfouillage.

  9. Vous pouvez – si ça vous dit toujours – placer le tout au four-à-FAR pendant 40 minutes voire 40 minutes mais pas plus.

Si le FAR vous gonfle trop, allez vous faire cuire un coco ou baissez la température de votre four-à-FAR jusqu’à la fin de la cuisson c'est à dire 40 minutes mais pas plus.

Lorsque le FAR breton est cuicui, plantez-y la lame d'un couteau breton qui doit rester sèche voire archisèche comme les chaussettes de la duchesse Anne de Bretagne.

Le FAR doit être tout juste coloré – quelle que soit la couleur – sur le dessus et ferme à l’intérieur c'est à dire là où vous avez planté la lame du couteau breton .

Ultimatum

Pour réaliser un vrai FAR breton, vous ajouterez les pruneaux à jeun marinés dans un peu de rhum arrangé breton. Le tout à déguster avec une boisson locale, le rhum arrangé breton bien sûr !