Après m'avoir fait asseoir devant lui, le médicastre s'empare d'un stylo et d'une feuille (vierge).

Tandis qu'in peto je m'exclame "Ben merde, il a même pas d'ordi !", l'homme de l'art entame sa consultation.

Nous allons, me dit-il, procéder à une anamnèse complète et nous plonger dans vos antécédents médicaux, en  remontant si possible jusqu'à la deuxième génération !

Ben ça commence fort, moi qui viens le voir pour mon amnésie !