La serpillière usée
Du repentir
Ne peut laver le sang noirci
Derrière la colline
Ni le cri de la mer
Juste avant le naufrage
Ni la lune de suie
Dans la nuit de galères
Ni les pages jaunies
De la mémoire
Ni les regards
Couverts de rouille

Elle laverait peut-être
Le sol taché de la cuisine
Mais quelle corvée !