Emporté par mon enthousiasme devant ce mot miraculeux, j'ai d'abord pensé  vous parler des premières soupapes que j'ai rencontrées : celles des pompes à main amenant l'eau des citernes de récupération d'eaux pluviales jusqu'aux éviers des cuisines (anciennes).

Je vous aurais raconté le fonctionnement étrange de ces  instruments qu'il fallait souvent amorcer en y versant une bonne cruche d'eau dont on se demande bien où on allait la chercher puisque la pompe était désamorcée, parlé de leur montage en aspiration limitant ipso facto drastiquement la hauteur de pompage qu'elles autorisaient, dit que les pistons de ces pompes antiques étaient garnis de cuir et qu'ainsi en était-il aussi de ce que je croyais être des soupapes mais que les illustrations que j'ai découvertes pour animer mon propos nomment des clapets !

w5801

Caramba, encore raté, je ferme mon clapet !

J'éviterai aussi de jouer mon petit Prévert, vous savez bien :

Fermez les fenêtres dit le pape. Un sous-pape répond à sa sainteté que les fenêtres sont déjà fermées.

Ce serait plutôt le genre de mon neveu Joe.

Parlons donc plutôt de ces trucs dont je suis certain qu'elles en sont : les soupapes des moteurs à explosion. Celles-là, leur appellation je peux vous la garantir sur factures : celles de mon garagiste !

Faut dire qu'avec mes premières voitures, j'en ai grillé des soupapes ! Même que l'homme de l'art les joignait à mes factures comme preuve des dégâts causés à mes pauvres moteurs par mon style de conduite ignorant la pédale douce.

Ma première voiture était une Sunbeam Chamois et grâce à cette mécanique anglaise au tableau de bord en loupe de noyer polie, j'en ai appris des choses sur les soupapes (et pas que... je vous parlerai des carburateurs Solex si l'occasion se présente) !

Par exemple qu'il y en a de deux sortes sur le même moteur : celles d'admission et celles d'échappement (ça m'avait échappé) qui diffèrent par leur usage et leurs dimensions.

Culasse

 

Mais aussi qu'elles sont commandées par un arbre à cames (rien à voir avec le coca ou le khat) et dans ce véhicule précis un arbre à cames "en tête" !

Eh bien je peux vous dire qu'on l'a échappé belle !

Parce que l'autre système de commande est dit "à culbuteurs" et je n'ose même pas imaginer les commentaires que n'aurait pas manqué de susciter ce genre d'appellation, surtout en l'absence de soupapes de sécurité...