Non, ce n’est pas chaque femme qui peut vivre une telle vie : veuve d’un artiste et d’un restaurateur, chapelière et star, amante d’un faux-curé et d’un vrai-bossu ! Et tout cela dans l’espace de six semaines…

…normal alors que je cherche un peu de répit en faisant des études.

Je m’inscris alors au programme docte et oral à l’Université des Sciences métaphysiques en Californie sur le campus à Dubrovnik, Pas-en-Californie.

Là-bas, mon prof préféré, un grand Irlandais qui s’appelait Phil O’Saufy était un amour. 

Après tout, c’est quoi la philosophie sinon l’amour du savoir, comme disait ma tante Kafère ?

Et qu’est-ce qu’il savait ! Ce fut bien mon Phil qui m’apprit la magie. Voyez-vous, ce n’était pas sorcier.

Je publiai plusieurs sortilèges aussi (disponibles pour 25 euros chacun chez Amazone e-bouquins), dont je vous livre un extrait gratos icitte :

Lorem ipsum dolor sit amet, mel putent maiestatis an. Duis labores te sit, pro hinc pertinax appellantur ut, cu discere dignissim mnesarchum nam. No everti docendi menandri quo. Iracundia comprehensam ne his, utinam officiis convenire vix ea. Te nam nibh audire vituperata, duo et maiorum torquatos. 1

Oui, je sais, impressionnant, n'est-ce pas ? Et ça se prononce exactement comme c'est écrit. Je vous en prie.

Vous n'allez pas le croire, peut-être, mais avant la fin de mon cursus, je sus mettre la tête d’un enfant au milieu d’un mur, en murmurant  !124433339

Malheureusement, j’eus mes diplômes seulement avec mention assez bien, parce que je ne pus jamais remplacer cette stupide tête en plâtre avec la tête de l’enfant vivant. Je dis à mon comité que cela ne fut pas mon intention, mais ils choisirent méchamment de ne pas me croire. Est-ce de ma faute qu'ils sont tous maintenant des crapauds ?

Bon, à la semaine prochaine pour la fin scintillante de ma saga estivale.

Oscula magna acadabracantim,

Romane.

1D’Aprentissage, Romane. Sortilèges qui marchent super bien. Université de Métaphysique à Dubrovnik, 2019. eBooks en vente (Amazone).