Sacrebleu t’as ressenti la température extérieure ?

40° !!

Je suis trop fatiguée pour écrire j’ai mal au caillou.
On va se mettre autour de la table au bridge en attendant que ça passe.
C’est peut-être, la fin des haricots !
Va te passer la tête sous l’eau froide !!
Tu es un Viel aveugle tremblant qui refuse de voir la réalité qui nous attend.
Je crois rêver en t’entendant tiens je vais poser un fil dans l’ombre du grand arbre et rester un moment à rêvasser.
L’antidote n’est pas loin t’inquiètes la planète s’en sortira sans nous.
C’est quelques derniers jours ont été mouvementés, bien arrachés au mat !!
Il faut tout foutre en l’air, le téléphone, la voiture , l’ordi tout je te dis .
Nous vivons dans un monde rempli d’objets inutiles.
Tiens le four à micro-onde dehors !

v

J’ai retrouvé les grands arbres au bord de ma fenêtre le grand catalpa.
On aura plus de place pour les idées et le cœur quand on aura fait le ménage.
J’ai une tendresse étrange pour cette canicule car j’y trouve mes doutes et mes combats à venir.
En somme un rendez-vous avec toi-même sacrebleu !!
Nous devons maintenant choisir la route qui instinctivement aurait dû être la nôtre.
ELAGONS ELAGONS les mauvaises habitudes interdisons les listes de mariage trop encombrantes.
Le bonheur se vaudra dépouillé.
 Ça ne signifie pas la fin du voyage ça signifie le commencement de notre humanité retrouvée.
Surtout ne quitte pas une seconde de vue pourquoi on doit se convertir c’est une course contre la montre et il n’y a eu qu’un ALAIN PROST .

v2