b


Ils étaient trois marmots
Partis à un bal de quartier
Pour chanter pour jouer
Dans un vacarme de mots

Avec une musique de bastringue
Faite d’un tintamarre de poêle
De cuillère couvercle et casserole
Qui leur ont valu le mon de baltringue

Trois jolies petites têtes
Trois joyeux drilles
Avec des yeux qui brillent
Et un sourire de fête

Toujours prêts pour s’amuser
Bal populaire carnaval
Et plus tard aux festivals
Donnant leurs récitals endiablés

Ils sont toujours trois poteaux
Partis pour une grande tournée
Saluant le printemps et bientôt l’été
Toujours dans un vacarme de mots