L’Autiste s’était replié sur lui-même, tout en gardant une connivence secrète avec l’océan.

Il est tour à tour navire yacht sous un ciel tourmenté.

Si on prête attention à ses silences, on voit qu’il se destine à une grande traversée.

Enfant pirate sur son yacht, il perce le mystère de son existence.

Il murmure aux vagues celles qui contiennent toutes les voix humaines avec la possibilité qu’il s’éveille à l’une d’elles.

Rien n’est sur puisqu’il ne parle pas, seul un crapaud pourrait colorer son langage.

Sa barque est en dormance il attend son heure.

Entre ses mains et sous ses yeux son yacht s’éveille et se déplie.

v