Si l'attitude xénophobe est universelle dans l'espace et le temps (elle doit être née en même temps que notre race) le mot, lui, est récent. On l'attribue généralement à Anatole France qui, à l'occasion de l'affaire Dreyfus, aurait formé ce néologisme à partir des racines grecques xénos (étranger) et phobos (peur).

Du coup, au petit jeu des étymologies simplistes, je me demande si Xénophon était un mec qui parlait étranger, du même xénos et de phôné (son ou voix), un interprète en quelque sorte...

w551