Mon oncle Xavier, horresco referens, était le dernier des profs de latin. Vous voyez le genre, moitié Sénèque, moitié Cicéron, moitié Aristote avec un bon pourcentage de Socrate – son tout étant plus que la somme de ses parties, quoi.  Méthodique, et muni d’une garde-robe qui datait d’au moins depuis l’Antiquité. Tout comme ses diplômes et doctus comme libro.

Tonton Xavier était la terreur de la salle des profs. Les individus mal avisés qui osaient lui adresser la parole reçurent toujours une réponse érudite, mais obscure, en latin.

-          Bonjour monsieur !  Comment allez-vous ?

-          Aequo animo ! répondait-il, sèchement.

-          Salut Xavier ? Ça va ?

-          Parturiunt montes, grommela-t-il.

Chaque malheureux qui avait l’occasion de le saluer troisièmement dans la même journée ou après avait droit à un « Bis repetita placent ! » impatient.

Les anciens collègues en avaient l’habitude, et les jeunes s’orientaient vite au phénomène, sustine et abstine. Jusqu’à l’arrivée d'Avis Wellington, la nouvelle prof d’anglais. C’était une veuve, grande, blonde et charmante, venue de l’Angleterre, et qui avait presque l’âge de la retraite. Il lui fallait encore une petite année d’enseignement afin de toucher sa pension. Son français était passable, mais elle ne comprenait pas encore le débit de ses collègues, servum pecus. Donc, les conseils obligatoires concernant Tonton passaient incompris par la nouvelle venue.

Donc, oui, vox clamatis in deserto, le lendemain matin, madame Wellington s’adressa à son collègue, le prof de latin, terreur de la salle des profs.

-          Bonjour monsieur, je suis Avis Wellington, lui sourit-elle en tendant la main.

Et vae victus ! Tonton Xavier resta muet, une lueur étrange dans ses yeux bleu délavé.

-          Bonjour monsieur, répéta-t-elle. Je suis Avis Wellington.

Après tout, audaces fortuna juvat.  Mais toujours rien. Muet, figé, une véritable statue, Tonton restait sans mots. Alea jacta fuit.

Madame Wellington dût décider que Tonton était soit sourd, soit plus désagréable que son air, et elle se retira pour rejoindre ses Première-B. Il fallut même plusieurs minutes pour Tonton de revenir à lui. L’effet n’était pas inaperçu par les collègues, qui se mirent ensemble pour perfectionner un plan : à partir de désormais, personne n’adresserait la parole à Tonton. On laisserait cela à La Wellington…après tout, delenda Carthago ! On lui rendrait ses bizarreries. Madame Wellington serait la porte-parole du groupe qui lui clouerait Le Bec selon La Vulgate.

Hélas, ils oublièrent encore de le dire à la nouvelle prof, qui, elle, avait décidé de lui rendre la monnaie de sa pièce. Elle refusa tout simplement de lui dire quoi que ce soit, et tous les autres profs firent pareil, comme leur nouvelle idole, cette rara Avis.

Voyez-vous, le tout était un délicieux…quid pro quorum.

Et Tonton ?  Eh bien, il épousa enfin sa petite amie qui s'appelait, bien sûr, Gloria Victis.