Dans mon enfance, dans le quartier où nous vivions, il y avait beaucoup de familles d'origine italienne mais on les appelait plutôt "macaronis", "ritals" ou pire, on les qualifiait de "traîtres" à cause de la guerre; même si ce n'était pas aussi simple et même si l'Italie avait trahi, tous les Italiens étaient-ils des traîtres?

Il y avait aussi des "polaks" qui étaient tous alcooliques.

Certains français de souche auraient mieux fait de se regarder dans la glace... pour l'alcoolisme ou la traîtrise mais..... mieux vaut regarder chez les voisins que regarder la poutre dans son œil.