Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 258
Derniers commentaires
Archives
17 novembre 2018

Le camp des fanfreluches contre moi (Laura)

 

Elles changent de couleur de cheveux comme moi de chemise en hiver
Elles font des mèches, des brushings, des frisettes, des lissages, balayages
Moi, la seule fois où j'ai fait ça, je me suis brûlé les cheveux au troisième degré
Dans les années soixante-dix, elles ont mis des perruques, j'étais trop petite
Ca, ça m'aurait bien plu, changer de tête sans y passer des heures
Elles mettent des serre-têtes, des chouchous, des barrettes, des fanfreluches
De cheveux, passent une heure dans la salle des bains; j'aimais cette
Sensation des cheveux, surtout l'hiver, mais ça prend trop de temps.
Alors, j'ai coupé, court, très court, pratique pour les premiers cheveux blancs et la  piscine.
Que voulez-vous, je ne suis pas une vraie femme, une femme normale?
Ce qui se voulait une insulte, une critique, je l'assume et je l'agrémente de mes fanfreluches:
Boucles d'oreilles et autres bijoux  voyants, pendants, colorés, enfantins
Sur des vêtements avec peu de fanfreluches[1] mais aussi beaucoup de couleurs vives
Et peu de pastel-bébé ou sombres qui font sérieux, moi, je suis une folle sérieuse!

10 novembre 2018

 


[1] http://www.cnrtl.fr/definition/fanfreluche

Commentaires
L
les "folles sérieuses" ne plaisent pas à tout le monde
Répondre
B
Moi j'aime beaucoup ton texte et pouvoir être "une folle sérieuse! " c'est merveilleux
Répondre
L
ça ne m'empêche pas d'arborer certaines fanfreluches..
Répondre
M
Le plus beau de 'nous' est à l'intérieur de toute façon, n'est-ce pas ? Moi aussi j'ai coupé mes cheveux très courts depuis que je l'ai compris ! J'ai adoré ton texte !
Répondre
L
j'aime
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi