Vire-lombric :

Le re🐛 de l'en🐛 du 🐛mouth 🐛sé au 🐛re 🐛t a 🐛ni les 🐛rues du 🐛rat.

Extrait littéraire:

Impossible de fuir. Ces animaux fuisseurs s’approchent ; ils tournent autour du radeau avec une rapidité que des convois lancés à grande vitesse ne sauraient égaler ; ils tracent autour de lui des cercles concentriques. J’ai pris ma carabine. Mais quel effet peut produire une balle sur les pétunias dont le jardin de ces animaux est recouvert ? Nous sommes muets d’effroi.   – Jules Ver-ne, Voyage au centre de la Terre-ver 

Devinette :

-          Qu’est-ce qu’on appelle  l’inauguration privée d’une exposition artistique d’un lombric ?

-          Un 🐛nissage.

Devinette bis :

-          Que se disent les poissons en voyant un gros lombric devant eux ?

-          Bon appâtit !

 

Expressions  linguistiques jusqu’alors inconnues en français :

Nu comme un lombric : Devant ce défi, même Hugo serait nu comme un lombric.

Lombric luisant :  Luisant comme un ver à Tchernobyl

Tirer les lombrics du nez de quelqu’un : Voilà, Walrus m'a encore tiré des lombrics du nez.

 

(sans parler d'encore un 🐛itable femmage sans 🐛gogne pour une défiante 🐛tuose)

immortaliser