Soucieuse de sauver la planète des dangers humains qui la menacent, j’avais organisé un cocktail dinatoire sur la place st Marc à Venise.

C’était trop élégant et le tout Venise empreint d’une émotion vibratoire était là.

Tout le monde s’interrogeait à voix haute dans un italien parfait, attentif à ce que le voisin entende la profondeur de son questionnement.

Soudain Nicolas hulot en personne surgit dans la foule et sorti de sa poche une lettre.

J’allais renoncer à l’approcher quand comme une frégate corsaire j’ai pu l’aborder, comme l’aurait fait un galion espagnol.

Alors que j’étais intarissable sur le sujet lui se taisait avec l’air mystérieux de celui qui sait, mais qui ne peut en dire plus. Il retournait nerveusement cette lettre entre ses doigts et murmura à mon oreille : » il faut sauver les meubles.

Le navire prend l’eau de toute part, les rats commencent à remonter les cales. »

Je le fusillais du regard et pris la parole devant l’auditoire médusé.

« Monsieur Hulot est là pour nous divulguer une palanquée de secrets. Voilà la Pandore qui est prête à nous ouvrir toutes les boites. »

Comme dans un dessin de tex Avery on pouvait voir la fumée sortir de ses naseaux tant il fulminait.

Chers amis dit il en dépliant » la lettre j’ai entre mes mains la lettre du zébu , nom de code pour un groupe d’action directe italien » .

Je sais dit il affirmer c’est faire peur, et le zébu groupuscule d’enfants turbulents de ce siècle ne nous apprendront rien de plus sur nous.

La question que cette lettre pose c’est

Sommes-nous devant des coïncidences ?

Personne n’osez rien dire .

 Dans certaines cités grecques, le messager qui osait apporter une mauvaise nouvelle était exécuté sur-le-champ. C’est très sain, comme pratique il me semble et puis cet animateur télé à deux balles

avec sa lettre du zébu à la main aurait fait un fameux martyr.

Enfin qui il faut préserver le moral des troupes CASSANDRE !!