Episode 05 : Quelle vacherie cette Germaine

 

germaine_vacherie

Pingouinnot devait recruter un acolyte (pas un alcoolique addict au Xérès)
afin de retrouver ce fameux JP qui détient l’énigme à résoudre,
sa toute première mission en tant que super héros.
Avant de partir du Mont Bréquin avec son vilebrequin dans la manche,
il salua le Yéti tibétain qui lisait.
Ce dernier lui rendit la pareille et lui tendit l’appareil  “ Zéba”.
Un petit appareil rond et bosselé avec des sortes de protubérances
qui ressemblaient à des cornes, on aurait dit une boussole.
Pingouinnot pensa : mais qu’est-ce que c’est encore que ce truc ? Ze Zéba... 

Cet appareil, lui fit penser à son ami Ronchonchon
et ses récits sur ses états d'ÂME.
Ronchonchon habitait en Ardèche, à Salavas,
dans une ferme près du complexe hôtelier ZébuDuX Air S,
un endroit réservé aux docteurs S-truc la bosse des maths.
Sa grange était à côté de ces voisins un peu vaches, qui le faisaient tant beugler.
Une tribu de Zébus, en robe noire et blanche, qui venaient de Madagascar,
des matheux, eux aussi, tous bossus, avec un cheveu sur la langue,
qui n’arrêtaient pas de s'engueuler à propos d’une histoire de vaisselle.
On entendait souvent  ruminer   :  “Zéba fait la vaisselle…”
Ronchonchon ne pouvait pas s’empêcher de régurgiter :
“ Ben va falloir bosser un peu ma grosse !”  
Evidemment, ça ne pouvait être qu’une femelle qui se déforme ainsi les zygomatiques et mastique  à s’en faire péter la panse, pour de la vaisselle pas faite…
Qui aurait pu croire que ces super Boss limite Génies indiquaient un retard mental avéré pour le quotidien (pas le journal) ! Le paradoxe de beaucoup d’entre nous, le sens que l’on donne aux choses. 

La vie est faite de signes…
Pingouinnot se rendit à Salavas
rejoindre son ami Ronchonchon pour lui parler de la mission mi-mi. 

Il arriva au moment où les voisins un peu vaches festoyaient façon Corrida,
si seulement ils pouvaient s’inspirer de leurs ancêtres indous et de leur Jallikattu
ou de leurs cousins malgaches et de leur Savika, aucun être vivant ne serait tué.
C’est pour cela que Germaine voulait partir. 

Germaine, c’était la seule rousse du troupeau, le mouton noir de la bande, la pure, la précieuse, mais aussi la cousine de Végas, elle venait de la Sarthe.
Elle n’avait pas loupé une miette de la conversation entre Pingouinnot et Ronchonchon sur la mission mi-mi, elle ne put s’empêcher de mettre son grain de poivre, piquante et amusante comme à son habitude. Une vache qui rit.
Un défi était lancé, l’occasion était trop belle pour ne pas la saisir, dans la Sarthe, ce sont des aventuriers. 

“J’ai entendu parler de votre fameux JP, dans notre milieu de matheux, c’est une légende.
J’ai un indice pour vous. Ramenez-moi au Pays du Bois Joli, près du Mans, revoir ma soeur Azalée, et notre mascotte Zébulon et je vous dirai tout.” 

Les voici partis pour 24 heures de roue libre, direction Le Mans,
sur les rails d’un prototype SNCF mi-wagon, mi-loco, où ils devront endurer la fatigue du voyage et se relayer pour ne pas tourner en rond et éviter le pisse-dru du ciel, en se rapprochant petit à petit du grand ouest de la France, limitrophe de la Normandie, où ne dit-on pas qu’il pleut comme vache qui pisse ? 

Pingouinnot et Ronchonchon étaient intrigués : mais que pouvait-elle bien savoir ? 

Note de l’auteur(e)** : Zé buté ou pas sur ce thème, Zé bu l’eau, Zé aussi bu la tasse, mais lorsque Zé débuté cette histoire ze ne pensais pas autant m’amuser !
Zut j’espère que Z n’est pas arrivé à la fin programme. 

** y nous emmmm avec leur féminisme, moi je veux pas devenir maçon ! à chacun son métier, et les vaches seront bien gardées ***
*** qu’elle aille faire la vaisselle et qu’elle se taise !!! 

* les mots soulignés sont en liens avec le thème de la semaine