wagon-train-food-blog

Ah ! Ces coriaces qui osaient traverser

Un nouveau continent dans un wagon perfide,

Quittant chaque confort pour tout recommencer.

Abandonnant leur vie pour devenir sylphides

Des plaines inconnues et dures à transpercer,

Toute sacrifice qu’elles devaient affronter

Changeait leur quotidien en enfer éhonté,

Taciturne et cruel, des âmes à exercer.

Elles qui donnaient leur tout, qui aimaient sans compter,

Subies à l’injustice d’un sort peu réciproque,

Femmes et pionnières, simples, et sans braverie,

Vivant qui fait souffrir, sans cesser, sans dompter :

Ces jolies roses farouches qui ont vaincu le roc,

Belles fleurs sauvages dans les vastes prairies.