Source: Externe


Lorsque Pingouinnot s’est lancé dans cette histoire il était plein d’espoir.
Il avait rencontré ce gars un peu vil avec des brodequins vraiment sales et vraiment rouges.
C’était à la Ville d’ailleurs, à Rennes, au parc de Bréquigny, près de la pataugeoire.
Il donnait une conférence sur le tout dernier maillot de bain mi court, mi long, de la marque décalée Vilbeurk, inventée par son ami Ronchonchon.
Ah celui-là, il en a fait tourner des têtes, avec son côté girouette, un coup j’aime, un coup j’aime pas.
Pingouinnot était un conférencier hors pair, indépendant et très sollicité.
Alors qu’il vantait les mérites de cette superbe nouvelle matière associée au design tortueux du grand couturier néerlandais Wimmel Kijn, le gars aux brodequins remarquables lui coupa spontanément la parole :
“ Voulez-vous travailler pour moi ? “
Pingouinnot, surpris mais habitué aux pirouettes verbales, lui rétorqua :
“ ça dépend, vous voulez monter essayer un maillot et nous faire un petit défilé ? “
Au lieu d’entamer une joute verbale, qui aurait demandé au public présent de se tordre le cou, par un mouvement de rotation continue, il leva sa main très haut dans laquelle se trouvait une enveloppe qu’il déposa très bas sur sa chaise et se dirigera vers la sortie.
À la fin de sa conférence, Pingouinnot, curieux, récupéra l’enveloppe, le mot disait :


Rendez-vous au Mont Bréquin : 3.1 3.0
Apportez un vilebrequin