La procrastination (oui, je sais, je retarde de trente-trois chapitres) est une manie qui me fait un tort fou.

Déjà que comme c'est moi qui propose les sujets, vous pourriez penser que j'ai déjà une petite idée derrière la tête en le faisant et que, d'autre part, j'ai au moins quelques petites minutes d'avance sur vous pour me mettre à rédiger.

 

FAUX ! (comme disait Norman)

Faux parce que mon indolence naturelle fait que quelle que soit l'idée qui me vienne sur le sujet, je la retrouve déjà dans un des envois des participants plus courageux que moi.

Je vous les donne en vrac :

  • associer l'obélisque à l'astérisque comme un vulgaire Uderzo (bon, je vais pas en faire une idée fixe)
  • remettre les pendules à l'heure sur la nature exacte des odalisques
  • et, puisqu'on parle d'heure, prendre la place de la Concorde pour un cadran solaire
  • prendre un air pénétré à la pointe de l'obélisque
  • jeter un voile pudique sur toutes les odalisques de la peinture française
  • transformer l'obélisque en fusée et la mettre sur orbite

Bon, ben comme on me coupe tous mes effets...

Je vais peut-être pouvoir entrer au harem !