Pharmacie Diafoirus et Fils depuis 1674

 

"Monsieur?"
"Argan"
"Argan comme l'huile d'Argan?"
"Non... enfin, comme c'est écrit sur mon Billet Vital"
"Pardon mais je disais ça à cause de votre hypercholestérolémie et surtout cette affection du foie"
"Euh... à quoi voyez-vous que j'ai un problème au foie? On m'avait parlé de la rate"
"Sans être médecin il suffit de voir comme le blanc de votre oeil est jaune, Monsieur Argan"
"Il est vrai que Je sens de temps en temps des douleurs de tête"
"Hum... ça c'est plutôt Le poumon"
"Il me semble parfois que j'ai un voile devant les yeux"
"Le poumon
vous dis-je"
"Si je vous avoue aussi que J'ai quelquefois des maux de coeur"
"Le poumon,
Monsieur Argan! Comment faut-il vous le dire? En vers?"
"Ah ne me parlez pas de vers, ça me provoque des coliques frénétiques! Mais je n'ai encore jamais consulté pour ce... comment dites-vous... poumon... j'ignorais d'ailleurs que j'en avais un"
"Deux, Monsieur Argan, vous avez deux poumons... à ce jour"
"C'est bien ma veine! Deux consultations et deux occasions de plus d'être malade"
"Vous éprouvez parfois le besoin de faire la sieste après le journal de treize heures?"
"Oui, chaque jour vers quatorze heures"
"Les poumons, Monsieur Argan!"
"Alors je suis condamné ? C'est ça, hein ?"
"Savez-vous cependant que certains malades se font crever l'oeil pour ne plus l'avoir jaune?"
"Euh... il y a peut-être des alternatives? Une poudre de perlimpinpin? Un lavement? On ne peut pas laisser mourir les gens, borgnes et malades à la fois du foie"

"Si ça peut vous rassurer Monsieur Argan, et parce que je vois défiler puis disparaître les clients à l'officine je vous avouerai que presque tous les gens meurent de leurs remèdes, et non pas de leurs maladies"
"Vous êtes sûr de ça?"
"Demandez à ma femme Angélique. Elle vous dira combien de clients nous avons perdus depuis le début de l'année; c'est une hécatombe"
"Angélique... comme cette racine qui soigne mon asthénie?"
"Non Monsieur Argan, Angélique Apiacée, épouse Diafoirus.
Ma jeune femme est bouchère de formation et n'a pas son pareil pour les saignées"
"Hum... je me sens déjà moins mal et je vais prendre congé avant que mes douleurs de tête ne me reprennent"
"C'est vous qui voyez, Monsieur Argan... n'oubliez pas votre Billet Vital"