4711


Avec mes rayures noires et jaunes
Je suis vite repéré, je suis l'indésirable
Régulièrement je change de zone
Dépose mes valises, me mets à table

Mais je dois faire très vite
Ma famille n’est plus si nombreuse
Il faut sans cesse que l’on s’abrite
Au dehors la vie pour nous est dangereuse

Je me nomme le doryphore
Et j’adore surtout les patates
On me chasse on me déshonore
Car à chaque fois les gens constatent

Que mon passage est un carnage
Toutes les cultures sont anéanties
Mais cet été je tourne la page
Je suis le mal aimé me voila donc reparti