Yaka signer un papier
Et les frontières sont fermées
Pour ceux qui incarnent le danger

Yaka se retirer de l’Accord de Paris
Les changements climatiques, c’est une lubie
Qui ne concerne pas notre pays

Yaka bombarder les méchants
Et vlan dans les dents
De tous ces tyrans

Yaka répéter cent fois
Pour qu’au mensonge on prête foi

Yakapa baisser les bras
Devant un tel dégât

Yakapa lui laisser le plancher
À cet ego démesuré

Et surtout yakapa le réélire
Vivement la fin de ce délire