Vendredi soir, 23h. Vanessa s’afférait dans la cuisine à ranger le désordre laissé par les garçons. Aujourd’hui, elle laissait passer car c’était leur soirée foot et surtout, il y avait Dirk, leur ami américain. Ils s’étaient connus tous les trois pendant leurs années universitaires lorsque Dirk étudiait à Paris. Il était resté qu’un an mais était devenu très proche de François et de Vanessa. Il était rentré ensuite au pays mais il passait toujours les voir quand il était de passage à Paris.

Le troupeau était parti et il ne restait à présent qu’eux trois, comme au bon vieux temps.

Vanessa entendit Dirk demander à François :

« Ça fait combien de temps déjà ? ». Il parlait d’un français parfait à peine teinté d’un accent américain

« 5 ans. Ça passe hein ? Mais, ça nous a fait plaisir de te voir. On se retrouve toujours comme si on s’était quitté la veille. », Répondit François

« C’est vrai. Même si on s’était quitté un peu fâchés à l’époque. »

Vanessa leva les yeux au ciel.

« Tu ne vas pas remettre ça, Dirk ? J’en ai entendu parler pendant un mois après ton départ. Il est détendu là. Ne me le retend pas. », Dit-elle en se rapprochant du canapé.

Dirk lui fit un clin d’œil.

« Arrête, ça fait un moment qu’on ne s’est pas fait un de nos anciens débats », Répondit ce satané américain. « Si je me souviens bien, j’avais réussi à le faire abdiquer à ma cause. »

« Jamais de la vie »

« Et voilà, c’est reparti. Bon, au point où on en est…», Pensa Vanessa.

« Et de quelle cause pourrait-il s’agir ? Ce n’est que du football nom de dieu ! Bande de chauvins » Finit-elle par dire

« C’est un sujet très sérieux ! Pourquoi les américains ont-ils renommé le foot, le vrai, en soccer, pour  en créer un avec leurs propres règles, une absurdité qui ressemble plus à du RUDBY qu’à du foot. Vous avez dû créer votre propre « football » tellement vous étiez mauvais ? », Railla François qui avait bien pris soin de faire le signe des guillemets.

« En plus, soccer ne veut rien dire et le football, ça se joue avec les pieds !! Foot égale pieds en anglais, tu devrais le savoir non ? », Finit-il par rajouter.

Vanessa applaudit : « Bravo pour cette argumentation digne d’un enfant de 10 ans

François lui fit un regard noir.

« Quoi ? Les femmes n’ont pas le droit de participer ? »

Dirk finit par répondre : « Bon, je ne voulais pas jouer cette carte là mais… A vrai dire, il y a deux siècles, le football, appelé association football, désignait tous les sports collectifs pratiqués à pieds versus ceux pratiqués à cheval réservés à la bourgeoisie. Le mot a juste évolué en assoc, puis est devenu soc et enfin soccer. Finalement, historiquement ce mot est aussi légitime que le mot football. »

« Très bien, je vois que tu maîtrises ton sujet. Bon, je ne te cache pas que je mènerai ma propre enquête. Mais, c’est quoi ça ? François sorti son smartphone et montra l’image d’un Quaterback. Ça ne ressemble à rien, il y a de tout et de rien dans votre football américain. C’est un mélange de « soccer » et de rugby. Non mais, sérieux ?? Limite, on rajouterait une batte de baseball que je ne serais pas surpris. »

Dirk se mit à rire « Ah la la… La seule façon de s’initier est de venir aux states et de voir un match, jeune Skywalker »

« Rendez-vous pris ! » Clôtura Vanessa

« Bien joué, et un voyage aux States, un !» murmura-t-elle à Dirk qui lui fit un autre clin d’œil en guise de réponse.