PenseurA quoi pense-t-il ?

On se le demande, un penseur qui pense, pense forcément à quelque chose !
Et s’il ne pensait pas, s’il avait la faculté de se vider la tête de toutes ses idées ? si ses pensées s’étaient envolées pour laisser place au vide sidéral, au calme plat, à ce moment où l’on n'a rien d’autre à faire qu’à accueillir ce qui arrive, à cet instant présent où les sensations, les perceptions sont tellement plus importantes que les pensées parasites qui passent sans s’accrocher, sans s’orienter, et où l’esprit n’est plus focalisé que sur nos ressentis, que sur ces messages forts que nous envoie notre corps…
Et bien, pour moi, ce penseur ne pense pas, il attend, il observe, il reçoit, il perçoit, il est rempli de sensations agréables qui le rendent vivant, il ne veut plus se laisser embarquer par des pensées parasites, il n’est plus le pensouillard qui tourne dans le vide, ce hamster sportif qui ne vit qu’au gré de ses challenges… qui tourne toujours plus vite et nous donne mal à la tête. Ce penseur n’est pas un penseur, c’est un être évolué qui se place bien au dessus de ces petites pensées de rongeurs décadents. Ce penseur ne pense plus, alors arrêtez de vous demander ce qu’il pense… il est dans le néant des pensées du monde et sourit à son être intérieur qui l’emmène vers la lumière…