« Qu'est-ce que j'ai bien pu faire de ma carte Vitale ? »
« Prenez votre temps, monsieur... monsieur comment ? »
« Rodain... René Rodain »
“Ah? Vous ne seriez pas parent par hasard avec le peintre?”
“Non Docteur, il n'y a pas de peintre dans ma famille, enfin je pense”
“Vous pensez? C'est une bonne chose... et qu'est-ce qui vous amène?”
“Le 52”
“C'est quoi le cinquante deux?”
“Le bus 52, Docteur. Je suis monté à Rodin et me voilà chez vous en dix minutes”
“Je savais bien que vous aviez un rapport plus ou moins direct avec ce peintre qui était aussi sculpteur si je ne m'abuse”
« J'étais pourtant certain d'avoir apporté ma carte Vitale»
“Vous devriez chercher dans vos vêtements étant donné que vous êtes nu”
“Bien sûr, où ai-je la tête?”
“A propos de tête, vous adoptez souvent cette attitude?”
“Quelle attitude?”
“Et bien... soutenir votre menton avec votre main droite en appuyant le coude sur la cuisse gauche?”
“Euh... ça dépend, il m'arrive de changer de main ou de cuisse, enfin je pense”
“Je ne sais pas pourquoi vous me faîtes penser à un bronze”
“Ah... vous aussi vous pensez, Docteur”
“Oui, bien sûr je panse, je bande, je soigne... comme tout médecin qui se respecte”
“C'est justement mon problème Docteur... moi je pense mais je ne bande pas”
“Hum... Pas du tout, du tout?”
“Non, que je pense à qui que ce soit ou à n'importe quoi, je ne bande pas du tout”
“Et qu'en dit votre épouse?”
“Camille? Elle est toujours restée de marbre”
“C'est étonnant. Votre épouse s'appelle Camille... comme Camille Claudel?”
“Euh... la mienne c'est Camille Boudin”
“Boudin comme le peintre?”
“Qu'est-ce que vous avez avec les peintres, Docteur?”
“Rien monsieur Rodin mais toutes ces coïncidences, ça donne à penser”
“Je ne vous le fais pas dire... et pour notre problème de marbre?”
“Et bien il faudrait que je vous voie ensemble, votre épouse et vous”
“C'est à dire que Camille est actuellement chez Paul, un ami commun”
“Je vois...Je n'ose pas vous demander son nom”
“C'est Zann”
“Paul Cézanne! Et vous appelez ça un ami commun? Vous avez de sacrées fréquentations vous alors”
“Je pense que vous embellissez le tableau, Docteur”
“Ah! Voyez qu'il y a du peintre là-dessous”

René Rodain se lève pour regarder sous lui.

“Je ne vois rien, Docteur... Ah si! Tenez, c'est ma carte Vitale!”
“Voyons ça... Rodain René... c'est bizarre, vous êtes certain de l'orthographe de votre nom?”
“Oui... enfin je pense”
“Je ne vous le fais pas dire. Donc je peux vous revoir avec votre épouse d'ici une quinzaine?”
“Euh oui... est-ce qu'on devra venir avec Paul?”
“Surtout pas! Laissons le maître à son oeuvre, monsieur Rodain. Vous pouvez vous rhabiller”