Lui qui n'avait franchi
D'autre frontière
Que celle du rêve
Il traçait les contours
Du lointain
Épinglait en couleurs
D'improbables destinations
Quand le jour trop gris
Fermait l'horizon
Et trébuchait sur le cœur
Il ouvrait la malle
Où dorment ses voyages
Et sans brusquer le temps
Il plaçait une à une
Toutes ses cartes postales
Sur la rondeur
De la terre