Pour un cadeau inattendu, ce thème en est un, en ce premier jour d'été…
Cadeau à double tranchant car s'il est sensé et censé être porteur de bonheur, il est aussi chargé d'une grande inquiétude !
Celle du choix pour ne pas frustrer les autres !

J'erre dans la maison, dans le jardin, sur la Toile… à la recherche de ce cadeau inattendu ! A ma plus grande honte, je ne trouve rien. En revanche, des cadeaux attendus, j'en ai trouvés ! Mais c'est une longue histoire….

Après avoir fait mes cartons et un long voyage, je suis arrivée dans le Midi. Je me suis installée dans une ravissante maison que je me plais à appeler « La maison du Petit Chaperon Rouge » car elle est blottie dans un écrin de douceur verte.

Mon premier été a été fourni en  désenchantements :
Les kilomètres de lierres, de ronces et de salsepareille. Sans oublier les moustiques et les araignées à l'appétit vorace !
Je déplorais une flore étiolée alors que partout ailleurs, les thyms, les romarins, les immortelles, les cistes et autres plantes méditerranéennes  se développaient langoureusement…

Je me suis transformée en jardinière chevronnée...et j'ai planté, repiqué, bouturé et j'ai persévéré…
A l'instar de l'adage : « Tout travail mérite salaire » j'attendais que mon travail fut récompensé par les premières floraisons. Et il le fut sous forme de cadeaux attendus : un feu d'artifice de couleurs et de senteurs.

Mais un matin de printemps, je fis une découverte qui fit pétiller mes yeux et palpiter mon coeur : des dizaines de minuscules thyms et  romarins pointant  leurs premières feuilles entre la caillasse du chemin…

Ils s'étaient débrouillés tout seuls, comme autant de petits bonheurs, comme des cadeaux inattendus….

DSC_0222(1)