Amoureux

 

Pourquoi tout était-il devenu si difficile ? Avant, il n’avait aucun souci pour séduire un partenaire. Son charme naturel attirait les regards, son bagout faisait le reste. Il ne s’était jamais posé de questions, papillonnant d’un amant à l’autre sans se préoccuper des cœurs qu’il pouvait briser sur son passage.

Et puis il y avait eu la rencontre. Celle où il s’était totalement ridiculisé en s’étalant dans le train, troublé par cette rencontre imprévue sur un quai de gare. Heureusement, il n’avait rien vu de son humiliation. D’ailleurs, il n’était pas sûr qu’il se soit seulement aperçu de sa présence… Mais lui n’avait pas oublié ce regard qui l’avait transpercé jusqu’au fond de son âme. Depuis, il ne pensait qu’à lui, ne désirait que lui.

Malheureusement, l’attirance ne semblait pas réciproque. Pour la première fois de sa vie, il ne savait même pas comment briser la glace avec celui qui faisait battre son cœur. Sa réputation de Don Juan le desservait plus qu’autre chose, et pour la première fois, il aurait aimé qu’elle ne colle pas autant à la peau.

Car pour la première fois de sa vie, il était profondément, irrémédiablement amoureux…

 

Bien que ça ne soit pas vraiment le sujet de cette histoire, puisque les deux héros sont gays, j’avoue que durant tout le temps où j’écrivais, j’ai eu en tête la chanson de Calogero « J’ai le droit aussi »…