Lune

 

Un secret marchait sur la route

à pas feutrés, tête baissée

le silence l’accompagnait

à pas menus, bouche cousue.

Un chien muet les rattrapa

puis un chat sourd, tout noir velours.

 

Dans le ciel, la lune en quartier

observait derrière un nuage …

Une étoile fila sans bruit

flèche de feu, griffant la nuit …

… juste le temps d’émettre un vœu.

 

Sans s’arrêter les compagnons

se dirigeaient vers l’horizon

là où tous les rêves s’enfuient

dans l’espoir d’un bel infini.

 

Ils étaient étrangers au monde

une brume les entourait

-voile très fin mêlant leurs ombres-

d’un pas égal ils avançaient …

 

Aux premières lueurs de l’aube

très loin là-bas : un petit point

se fondit en un grand mystère

et … il n’y eut aucun témoin.

 

 

* * *