J’aime quitter un lieu
Marcher vers une gare
Me retourner vers ce lieu
Ou ne plus lui jeter un regard

Voir le pont de la gare se dessiner
Passer dessus ou dessous les voies
Sentir vibrer le sol sous mes pieds
Ou prendre le souterrain en émoi

Rentrer dans le hall de gare
Petit et banal ou grand et artistique
Inconnu ou mille fois vu, une habitude
C’est toujours magique

Consulter le tableau des départs
Ou attendre que s’affiche une arrivée
Rester dans le hall à l'écart
Ou se ruer sur le quai pour s'aérer

Attendre en lisant ou écouter
« Les grosses têtes », rire seule
Regarder le paysage, humer et rêver
L'arrivée du train enfin annoncé

Grimper dans le train, s'installer
Voir le quai s'éloigner, le paysage
Défile, une ou plusieurs gares à passer
Avant de retrouver celle de mon port d'attache

Quand il n'y a pas grève
Ni de problème technique ou de personnel
Se laisser bercer par le tangage
Du train et une demi-heure

Plus tard
Arriver à bon port
Une heure au hasard
De l'imaginaire à bord