J'ai plus une seconde à perdre. Pourquoi faire cadeau d'une seconde à cette Vie qui n'veut plus d'moi?
C'est facile, je prends l'minuteur que j'règle sur 30 minutes, non plutôt 29 car je sais qu'il a toujours pris des libertés avec les minutes, même avec des piles neuves.
Chez moi la liberté du minuteur se mesure à la noirceur des pizzas et à la dureté des œufs coque.
Par prudence j'vais lui remplacer ses piles avec celles que j'conserve dans l'troisième tiroir du meuble de la cuisine, a milieu des cure-dents, des fèves en porcelaine des galettes des rois, des échantillons d'parquet stratifié et de toutes les p'tites bougies d'anniversaire.
C'est ballot, j'allais avoir 98 ans demain... non 99, quelle importance ? J'aurais jamais eu assez de bougies.
Euh... comment ça quelle importance? J'essaie d'mettre toutes les chances de mon côté pour vivre au mieux ces 29 dernières minutes et j'efface 12 mois d'ma vie, une bévue de 365,24 jours! J'espère que celui qui gravera la date sur ma tombe ne fera pas d'erreur sinon j'pourrais bien revenir lui parler du pays!
Où ai-je mis ces foutues piles? Si j'dis foutues piles pour les piles neuves c'est pour ne pas les confondre avec les piles foutues que j'garde aussi précieusement qu'inutilement.

Finalement j'vais prendre celles du réveil-radio que je n'mets jamais en marche puisqu'il y a bien longtemps que j'me soucie plus ni d'l'heure du réveil ni des infos.
Forcément la trappe des piles du réveil-radio résiste mais il en faut plus à un vieux singe qui ne s'fera pas baiser une dernière fois par une trappe avec des vis à tête Torx.
Rien qu'à prononcer le mot Torx - j'voudrais vous y voir avec un dentier du siècle dernier - on sent toute la fourberie qu'a mis son inventeur à créer cette tête de noeud pour clé hexalobulaire interne!
Rien à foutre de leur norme ISO 10664! J'attrape mon fidèle couteau d'cuisine, un Office de 9 cm qui coupe trop bien, le même que celui des champions de Master Chef et qui m'sert surtout à dévisser les vis Torx.
Je sais qu'ça peut finir comme ça: dans 30 secondes y'aura des taches rouges sur le carrelage jusqu'à l'armoire à pharmacie - 2ème tiroir à droite, celui qui coince - où s'trouve en principe la boîte qui contient entre 30 et aucun p'tits pansements extensibles et hypoallergéniques si difficiles à déplier et qui vous font saigner encore plus.
Quand j'étais gamin, le spectacle du cochon qu'on saigne, ficelé sur une échelle et gueulant comme si on l'égorgeait m'a toujours horrifié, mais le vieillard aguerri que j'suis saigne en silence, serre les dents - pas trop fort à cause du dentier du siècle dernier - et contemple son raisin* qui devrait encore couler, voyons voir... pendant 28 minutes selon mon facétieux minuteur.

J'ai toujours eu du mal à coaguler, pour cause d'hémostase en déroute et d'un jeu d'plaquettes à faire mourir de rire les techniciens d'chez Midas. On m'a souvent dit qu'j'avais une thrombine pas comme les autres et qu'j'aurais pu être second rôle dans un film de Dracula.
Du coup j'aimerais bien savoir si j'serai vide avant 28 minutes? Tant pis, j'm'offre le luxe de perdre 30 secondes à faire le calcul.
Putain! Ça pisse pas mal: si j'ai toujours mes 7 litres de sang dans l'corps, à raison de 2 gouttes à la seconde et 15 gouttes au millilitre, j'serai vide dans 15 heures donc bien après ma mort!
Mais alors j'vois pas l'intérêt d'une hémorragie post-mortem et risquer d'me blesser avec ce couteau en ouvrant la trappe du réveil-matin pour y prendre ses piles, ni de changer celles du minuteur, ni même de le régler sur... combien déjà?
27 minutes.
J'commence à trouver l'temps long.

C'est toujours pareil quand on s'fixe une échéance et j'ai toujours eu horreur des échéances: le dernier jour de déclaration des impôts, la veille du jour de ramassage des poubelles, le jour du passage à l'heure d'hiver, le jour de la fête des pères, des mères, des grand-mères, le jour de la fête des voisins, celui de la fête des morts.
Au fait, y doivent m'attendre impatiemment là-haut.
Et dire que bientôt on me souhaitera ma fête à la Toussaint - le même jour que tante Anastazia et pépé Marcel - ça fait quand même quelque chose !

(*) le mien, c'est du Gevrey-Chambertin 100% Pinot noir, s'you plait