Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 214
Derniers commentaires
Archives
28 novembre 2015

Participation de Laura

Je lis des polars depuis mon adolescence, il y a vingt-ans donc environ: à cette époque, ce penchant était incompris et mis de côté par ma famille.  J'empruntais des polars à la bibliothèque municipale et j'en achetais presque en cachette chez le bouquiniste. A l'époque, j'ai lu tous les grands classiques américains(Hammet,Goodis,

Chandler etc.), anglais(Christie,Carr,Conan Doyle etc.), belge(Simenon). Dans les librairies, les polars étaient loin d'avoir la même place qu'aujourd'hui où ils sont devenus un genre à la mode loin de sa mauvaise réputation d'alors... celle qui m'a peut-être attirée d'ailleurs. J'ai lu beaucoup de polars depuis vingt cinq ans mais je ne m'en lasse pas. Quoique  je lise la journée  : en tant que  documentaliste dans deux lycées professionnels, la presse(que je dévore depuis vingt cinq ans aussi), la littérature du dix-neuvième siècle (pour mon DEA de lettres par correspondance), les livres d'art (en majorité aujourd'hui), je lis le soir dans mon lit des polars: des nouveautés (surtout grâce à la médiathèque), des œuvres d'auteurs que je suis :Ruth Rendell, Elisabeth Gorge,Donna Leon, Andrea Camilleri. Quelquefois les polars allient ma passion du polar et de Venise, de l'art, de l'esotérisme etc. Parfois, je les trouve un peu sommairement écrits  mais je l'avoue, si l'intrigue est bien menée, je me laisse emporter. Je découvre rarement la solution avant la fin. Pour tout dire, ça m'est un peu égal. Ce qui me plait, c'est l'aspect psychologique et l'angoisse que l'auteur distille. Ceci dit, je ne dédaigne pas l'aspect policier/ justice des polars, bien au contraire. Je dis tout bas-mais je le dis- que les policiers populaires comme Navarro ou les Higgins Clark me plaisent. Ça me plait surtout qu'un genre qu'on pointait honteusement du doigt avec ses lecteurs ait envahi les rayons des libraires et les antennes des télés. Loin des détectives privés avec leurs poules, il y a maintenant des polars à l'eau de rose mais j'ai délaissé ce genre il y a vingt -cinq ans.
Commentaires
M
Je vois que tu es entièrement polar-isée !!! Continue surtout ! Comme toi je me laisse souvent emporter par ces énigmes bien distillées !!!
Répondre
B
Oui je rejoins Jak le principal étant de lire et Toi Laura tu me donnes l'envie de me replonger dans des polars ;-)<br /> <br /> <br /> <br /> Bravo et Merci
Répondre
L
merci à tous
Répondre
V
voilà une occasion de mieux connaitre nos amis défiants!!
Répondre
E
Laura, je crois que cela t’intéresserait d’aller voir la superbe galerie de portraits de nos grands maitres actuels du polar , réalisée par Pastelle, une très très talentueuse aminaute photographe<br /> <br /> <br /> <br /> http://www.lumieresdelombre.com/albums/quais_du_polar/index.html
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi