Talon aiguille

Pour le film de Pedro Almodóvar, voir Talons aiguilles.

 

talon petitChaussures à talon aiguille.

Le talon aiguille est une forme de torture mince et haute, généralement attribuée aux chaussures et aux bottes, et d'autres godasses, quoi,  habituellement portées par les folles maso. Elles (les godasses, pas les meufs) varient originellement entre 2,5 centimètres (1 pouce) et 25 cm (10 po) voire plus lorsqu'une semelle épaisse comme celles des écrase-merde portées par Frankenstein est incluse dans la fabrication. À la fin des années 1950 et au plus tôt des années 1960, la forme de leur pointe, conçue par des cordonniers italiens, ne dépassait pas 5 mm (les talons, pas les Italiens…quoique…) mais il faut admettre que les gens étaient plus raisonnables à cette époque-là. Cet accessoire de mode a toujours symbolisé la misogynie éhontée. Les talons aiguilles modernes sont fabriqués à base d'un plastique moulé et possèdent généralement une tige ou un alliage en métal pour le renfort – ce qui n’est pas à confondre avec le confort, qui est inexistant. N'importe quel vendeur qui vous prétend qu'il y en aura est un sacré  menteur.

Le talon aiguille possède sa propre histoire, démontrée par des dessins fétichistes datant des années 1800 comme un fantasme sexuel. Toutefois, on est ici sur un forum classieux de bon goût et on n’a aucune intention de vous raconter des histoires comme font les gamins boutonneux à la récré, à quelques rares exceptions de près.

On prétend que ces instruments de torture donnent l'illusion optique d'une jambe plus longue et plus mince, ainsi que d'un petit pied, et une plus grande hauteur. Ils modifient également la posture, la démarche, la flexion des muscles du mollet. Ils font aussi un buste et des fesses plus proéminentes, car l’on sait bien qu’une femme sans buste ni fesses proéminentes n’a aucune valeur dans la société d'aujourd'hui.

deformityParce que les talons aiguilles transmettent une grande quantité de poids dans un espace restreint, la grande pression transmise par un tel talon peut causer  cause (il faut être bien crétin pour croire l’autre formulation) des dégâts physiques aux pieds qui sont condamnés à les porter. Mais puisque la santé physique n’a jamais été importante pour la race féminine, on continue à les fabriquer, à les acheter et à les porter comme si rien n’y était.