"Chérie... Hum... tu as l'intention de sortir comme ça?»
«Ben non, gros naze! J'vais passer une robe»
«Oui, je m'en doute ma chérie... je te parle des chaussures»
“Des chaussures? Quelles chaussures? On dit pas chaussures quand c'est des Louboutin!”
“Et alors? Tous ces machins qui débordent des placards et qu'on met aux pieds c'est bien des chaussures, non?”
“Sauf que c'est des Louboutin, Môssieur! T'y connais rien”
“Du loup-bouquetin? J'ignorais que ça pouvait se croiser...”
“Des Lou-bou-tin, gros naze”
“Bref... et tu vas porter ça toute la soirée chez nos amis?”
"S'cuse moi. Une femme porte ses vêtements, mais c'est la chaussure qui porte la femme"
“Euh? C'est de toi, ça ?”
“Non, justement c'est d'Louboutin”
“Connais pas. Je ne peux pas connaître le nom de tous les marchands de chaussures”
“Un marchand d'chaussures? C'est juste un créateur mondialement connu, Môssieur. Il habille les pieds de Monica Belluci, Paris Hilton, Katie Holmes, Kim...”
“Arrête ton char! Garde les pieds sur terre, Germaine Blanchard”
"J'suis p't-être que Germaine Blanchard mais j'vis au sommet. Pas au ras du sol comme toi avec tes mocassins à glands, Gérard Blanchard»
«Excuse-moi mais si les talons hauts étaient si merveilleux que ça, les hommes en porteraient»
“Dans tes rêves, Gérard! Si tu crois que j'vais t'les prêter. Autant donner d'la confiote à un porc”
“En tout cas, tes hauts talons ne rallongent pas ta robe”
“T'y connais rien. Et pis tu t'soucies pas mal que j'aie les mollets galbés, une démarche élégante, souple, féline, sensuelle... les filles vont être malades quand elles vont m'voir arriver!”
“Ouais... si tu arrives à la porte sans te casser la figure”
“Pff! Question d'entraînement, Gérard Blanchard. C'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas une fois qu'on maîtrise la technique”
“Parce qu'il y a une technique chez Louboutin? Chez Louboutin, la technique du patin sans baratin pour le gratin!”
“T'es nul, Gérard. Même qu'y a une application pour ça sur mon smartphone: Je déroule le pied en faisant des p'tites foulées, droite comme un Y”
“Droite comme un Y?”
“Parfaitement, la tête haute, je regarde au loin en balançant les bras, les épaules bien en arrière, le ventre rentré...”
“Tu crois que tu vas réussir à rentrer le ventre?”
“Tu crois qu'tu vas réussir à dire aut'chose que des conneries? Aïe! C'est malin. Tu m'as fait tordre les pieds!!”
“Et toi, tu me fais tordre de rire”
“En attendant, aide moi à fermer ma robe, Gérard Blanchard”
“Hum... cette robe... ça se porte ou ça se chausse?”
(Soupir et haussement d'épaules louboutiné)