bo01

 

Petit Pierre et sa famille vont pique niquer dans les bois

Après une balade et un délicieux déjeuner en plein air

Pierre du haut de ses huit ans décide d’aller explorer la forêt

Après les recommandations de ses parents il suit le sentier étroit.

 

Il a deux heures devant lui, il en profite pour investir les lieux.

Il retrouvera ses parents pour rentrer vers dix-sept heures

Et en cet instant il est ravi d'être seul, il devient un explorateur

il court, joue, saute,  il est le mousquetaire contre Richelieu

 

Le jour descend déjà lorsqu'il se rend compte qu'il est perdu

Il s'est trop éloigné et ici tout se ressemble il n'a plus de repère

Il prend son portable mais il est déchargé, ça a le don de l'exaspèrer

il appelle, crie, mais rien, et la nuit arrive très vite, il est fourbu.

 

Et à cet instant il sent quelque chose le frôler, il en a des frissons.

Puis arrive à lui une lumière éclatante, éblouissante, d'une beauté cristalline.

Il reste là sans bouger, il observe et devine une silhouette rosée qui se dessine.

Le vent se lève, les feuilles se mettent à danser au rythme de cette apparition.

 

Pierre est mort de peur seul, égaré, ne sachant que faire il est terrorisé

Et soudain la forme rose devient une jeune femme, il n'en croit pas ses yeux.

Elle lui sourit, elle le prend par la main, il se laisse guider un peu anxieux

Et sans un mot elle le ramène en quelques minutes sur l'étroit sentier.

 

Petit Pierre retrouva enfin ses parents soulagé content et heureux

La gentille dame en rose, d'un coup s’évanouit dans la nuit  étoilée.

Pierre raconte sa grande aventure mais comme réponse il se fait disputer.

Il est très triste que les grands ne puissent plus croire au merveilleux.