ka01


Je me sentais seule au milieu de la foule, je ressentais une impression d'étouffements comme si l'air me manquait .. Je regardais passer ces gens inconnus qui couraient partout dans tous les sens . Où allaient-ils?? Vers quels rendez-vous secrets ou maisons bien gardées? Vers quels amoureux ces femmes tendaient les bras?
Je sortis par la porte vitrée qui donnait sur la mer !
J'étais seule cette fois !
L'air du large iodé, le ciel bleu-gris , le sable presque blanc embrassait l'océan en grandes étendues à perte de vue.
Je m'assis sur une pierre polie par le ressac  et je fermai le yeux !
Je pris ma tête dans mes mains et je me mis à penser à ma vie au sens que j'allais lui donner, j'entrai en moi par grandes bouffées successives  pour aller au plus profond de mon être.
J'étais si plongée en mon inconscient que je ne vis pas cette fille à la robe blanche qui dansait sur la plage, sauf au moment où une mouette rieuse vient me frôler de son aile en brassant l'air au dessus de ma tête.
Là !  Je la regardais, elle semblait si heureuse, si joyeuse, elle chantait «à la claire fontaine» en sautant dans une flaque laissée par la mer. Des coquillages géants vibraient comme le ferait une basse en accompagnant le rythme des vagues !
C'était hallucinant !
Elle me redonna d'un coup le moral, un bien-être total m'envahit, elle irradiait dans le soleil et moi je recevais cette lumière en plein cœur.
Je me levai pour aller la rejoindre et faire connaissance..Elle s'arrêta d'un coup et leva ses yeux d'un vert de jade vers moi, un sourire IMMENSE illuminait son visage , ses cheveux blonds comme ceux d'un enfant des blés, faisaient une auréole autour de sa tête .
-«Mais qui êtes vous dis-je ? Qu'est-ce qui vous rend si gaie ?»
-«Vous KatyL votre visite je vous attendais !»
-«Vous m'attendiez vous connaissez mon nom , comment est-ce possible ?»
-«Voilà il y a bien longtemps vous étiez vous même la joie de vivre, et vous voilà perdue, je suis venue de bien plus loin que votre regard se portera sur l'horizon pour vous dire que le printemps sera parfumé des jacinthes, que les oiseaux auront les chants les plus doux, que la rivière fluide et claire coulera pour que le ciel se reflète dedans comme un miroir, que le vent léger chantera l'amour à vos oreilles en son temps ! Alors ne soyez plus triste ! Poursuivez le chemin bordé de bruyères et de romarin qui sillonnait votre vie  !»
-«Mais qui vous envoie ? Comment connaissez vous mes doutes ?»
-«Chère amie je repars comme je suis venue , vous avez la réponse en vous réfléchissez !»
et elle disparut !
Je  restai sous le choc de cette apparition ..
Tout autour de moi la vie avait repris. La plage bourdonnait de monde, des gens me souriaient en passant, maintenant je ne me sentais plus seule parmi eux, cet ange venu du ciel avait regonflé mes voiles.
Je ramassais des coquillages et je décidai de rentrer chez moi pour écrire cette histoire étrange.

 

ka02