Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 051 173
Derniers commentaires
Archives
14 février 2015

Briant et Colporteur (bongopinot)

 

bo01


C’est une époque où on travaille avec des chevaux
Et avec eux tu laboures ton champ en bon paysan
Tu es fatigué par tous ces nombreux travaux
Et ton esprit vagabonde, nonchalant

Tu imagines tel Jules Verne un drôle de futur
Tu souris imaginant des monstres volants
Des machines bizarres allant à vive allure
Et des hommes en habit et casque blanc

Tu passes pour un fou au mieux pour un extravagant
Mais ces pensées t’aident à donner toujours plus
Du matin au soir tu continues ton travail arasant
Et quand les nuits, l’insomnie du lit te poussent

Tu peins ta vie mélangée avec un peu d’imaginaire
Sur une même toile ce qui te vaut des moqueries
Mais un jour quelqu’un comprendra ces toiles ces croquis
Et tu continues en laissant de coté ses gens réfractaires

 Avec tes pieds sur ta terre et la tête dans les nuages
Tu imagines un monde où tout va à cent à l’heure
Vingt mille lieues dans les airs, de la terre à la lune si sage
Tout en suivant tes chevaux Briant et Colporteur.

Publicité
Commentaires
B
Ne me condamne pas je ne sais pas écrire autrement un jour qui sait ...<br /> <br /> <br /> <br /> Merci cher voisin pour ta visite
Répondre
E
Même motif que pour Petitmoulin. Comment fais-tu pour écrire des poèmes qui tiennent la route à propos de tout et de rien ? On te refile un robot et un moujik et c'est parti. ça sent le fagot, moi je dis.
Répondre
P
Entre rêve et réalité. Bien vu.
Répondre
B
Merci Krystel ;-)
Répondre
K
Belle interprétation, cela tombe sous le sens!
Répondre
E
le rêve du laboureur, un autre beau nom pour le tableau, belle idée que d'inviter un autre écrivain visionnaire
Répondre
J
Brillant et colporteur noms prédestinés pour les cheveaux de ce poète peintre
Répondre
V
bel ode à l'imaginaire d'un paysan!!
Répondre
J
J'allais commenter "Vive le facteur Cheval" ! et je vois que Vegas m'a précédé ! Décidément, je ne serai jamais Jolly Jumper !<br /> <br /> <br /> <br /> Allez, dans les artistes fous, voire un peu tartes, il me reste à citer Robert Tatin que j'aime bien:<br /> <br /> <br /> <br /> http://www.musee-robert-tatin.fr/
Répondre
J
Je peux bien croire que Tolstoï s'ennuyait...<br /> <br /> <br /> <br /> Eh ben, non, je ne peux pas. Pas à la Hamilton en tout cas.<br /> <br /> <br /> <br /> Bravo quand même pour ton exploration de l'idée !
Répondre
W
C'est plus Tolstoï, c'est Jules Verne !
Répondre
Y
bel imaginaire de ce laboureur qui devrait écrire des livres
Répondre
V
Je connaissais le facteur Cheval mais pas le peintre-laboureur! Merci
Répondre
Newsletter
Publicité
Le défi du samedi
Publicité