FAIS marcher les bestiaux maintenant.


Ta machine est -elle faite pour fabriquer des DIEUX ?
De tous tes yeux de fil de fer regarde au moins si tu peux sans gène pointer ton    arme  sans  honte sur moi.
 Regarde  plutôt la glaise et l'argile .
 PAUVRES HUMAINS , pauvres prolétaires , cerfs et esclaves à la fois d'un temps qui vous ronge jusqu'à l'os.
 Crois tu que je travaille et que cela soit une honteuse inégalité ?

Ne vois -tu pas tes nippes et tes haillons de misère  qui suintent ta sueur .
 Et toi dont ton espérance de vie dépend de la résistance de tes boulons .
Je préfère et de loin  me rapprocher des singes .
Encore ton échelle DANTESQUE !!!
ta vie est famélique , sale , maladive et haillonneuse .

Et toi la tienne est quasi cadavérique  vide et stérile , sans microbe et sans enfant .
Le damné de la robotique qui ne peut connaître la mort puisqu’il ne l'a pas vécue .
Je sais , je suis immortel et je suis venu te donner des ordres .
Un paysan passe , le regard hébété .
Tu n'es point notre ange gardien. ?
Quelle régression ce progrès .