OUBLIS

 

(Aphorismes)

 

        

-      Comme un tintement de cristal, un oiseau chante. Il a oublié que c’est l’hiver.

-       

-      Dans son fauteuil, la vieille dame seule sourit. Elle revoit un visage d’amour. Elle oublie son âge.

-       

-      On n’oublie rien. Il suffit de fermer les yeux.

-       

-      Quelquefois, les menus oublis de la mémoire gomment un regret ou un léger remords.

-       

-      Ne nous retournons pas sur les oublis du cœur. Ils permettent de vivre.

-       

-      Il est des visages qu’on oublie. D’autres, jamais.