Si l'on se met à réfléchir, à spéculer même, sur les réflexions spéculaires, on tombe vite sur les gros mots et les expressions douteuses : chiralité, énantiomorphisme, diastéréoisomères, dextrogire, mélange racémique, nomencalture Cahn-Ingold-Prelog, j'en passe et de meilleures... si, si !

 

Enantiomere-3D

 

On en viendrait peut-être même à se demander si ce mec que l'on contemple de l'autre côté du miroir et qui prend notre droite pour sa gauche, a aussi ses composants biologiques inversés ? Sa vitamine C est-elle de l'acide D-(-)-ascorbique alors que la nôtre est l'acide L-(+)-ascorbique* ?

Question oiseuse s'il en est, puisque, comme chacun sait, les images spéculaires sont virtuelles.

Le mec de l'autre côté du miroir n'existe pas, n'en déplaise à Alice et à l'Ange Heurtebise.

 


* (5R)-5-[(1S)-1,2-dihydroxyéthyl]-3,4-dihydroxyfuran-2-one
si l'on se réfère à la nomenclature évoquée ci-dessus