Je luis rendais visite  presque tous les jours.

Personne n’était arrivé à identifier la cause de ce long sommeil.

Et chacun y allait de son diagnostic qui changeait quotidiennement.

-NESSY  a trop mangé

- NESSY a trop pris de somnifères.

J’aurai voulu contribuer à la survie de NESSY de manière plus active

C’était tellement exaltant d’avoir à ses pieds ce monstre

Alors j’ai commencé à hyper ventiler d’émotion.

Je me suis approchée de son museau humide et je me suis rendu compte qu'il lui manquait le frémissement de vie qui habite les créatures de ce monde

C’est quel genre d’oiseau criait ma lointaine voisine ?

Quelqu’un a crié c’est un serpent !!! .

J’ai secoué la tête

C’est le monstre du  LOCH NESS en personne.

Cette voix m’a paru familière, alors j’ai  essayé de voir d’où elle venait.

Puis je me suis tu

J’ai avalé ma salive et j’ai chuchoté à l’oreille de NESSY

Ne pense pas à la mort, il te reste  des centaines d’années à vivre.

Ces paroles ont causé comme un léger frémissement dans le corps de la bête. Elle se tortillait nerveusement et ouvrit ces deux grands yeux vert d’eau.

Ce fut un moment formidable avant qu’elle créait une panique gigantesque dans le patelin !!!!.

Mais ça c’est une autre histoire !!!!.