0fc90f762d0d76a24bad15d748c63c85

"Au fait! Je sais lire les lignes de la main... Tiens, donne-moi ta main, tu vas voir!... Wouaouh! Génial ton tatouage dans ta paume. C'est bizarre, je ne l'avais pas encore remarqué.

- Tu le vois?

- Evidemment! 

- Et celui-là? demande-t-il en lui tendant son autre paume.

- Magnifique, également! C'est Maori ?

- Aucune idée! Alors tu vois les dessins dans mes deux mains, vraiment ?

- Ben oui ! ...C'est vrai? Tu ne sais pas ce que tu t'es fait tatouer!

- Je n'ai rien fait tatouer...

- C'est donc toi qui dessines dans tes mains tous ces splendides tortillons, ces palmettes de cachemire, ces pointillés, ces courbes et ces arabesques? Au henné noir?

- Je ne dessine rien. Personne ne dessine rien. Pas plus au henné noir qu'à l'encre de Chine ou au feutre.

- Ben voyons! Tes paumes se remplissent toutes seules d'un fantastique méli-mélo de volutes, de spirales et de lignes et tu n'y es pour rien.

- Je sais, ça paraît bizarre mais c'est ça et je n'ai aucune explication. Et ce qui me bouleverse, c'est que tu les vois! Tu es la toute première à part moi à voir ces dessins.

- Tu te moques, là ?

- Non! "

Leurs regards se croisent et elle sait alors qu'il dit vrai. Simplement, elle demande:

"Tes parents?

 - Aucun souvenir! Disparus en mer au large de la Birmanie quand j'étais tout petit ! Mon grand-père s'est occupé de moi mais à sa mort, direction l'orphelinat.

- Ces dessins sont arrivés quand et comment ?

- C'est apparu à la mort de mon grand-père mais avant toi, personne ne m'en a jamais parlé car personne ne les a jamais vus!

- Tu as cherché à savoir ce que ça représente...

- Difficile, ça évolue en permanence!

- Quoi?  Les dessins changent tout le temps ?...

- Oui, rien ne disparaît jamais brusquement mais des lignes, des formes, des cercles, des vagues, des points apparaissent et ce qui existe déjà se tranforme, s'étend, s'allonge, rétrécit, se remplit, se vide...

- Ton grand-père avait des tatouages ?

- Un peu partout sur le corps, sur les épaules, sur les cuisses, sur le torse, dans le dos... Quand je lui en parlais, il disait systématiquement: "C'est ma vie et un jour, tu comprendras!"

Elle regarde de nouveau les deux larges paumes si joliment enluminées qu'elle tient dans ses deux petites mains, les observe avec attention et s'écrie: "Regarde, là! Dans ta main gauche!  Un joli petit coeur !"

Il regarde sa main puis lève les yeux vers elle et dit dans un large sourire:

"Ce matin, il n'y était pas! J'ai compris! C'est ma vie qui se dessine ici et ce petit coeur, c'est toi!"

 

0fc90f762d0d76a24bad15d748c63c85 - Copie0fc90f762d0d76a24bad15d748c63c85 - Copie - Copie

 

Dessin trouvé ici 

Histoire inspirée de ça