Tu étais une dame extravagante

jusqu'au bout de tes mains gantées,

Extra, comme une vague qui hante

Les surfeurs glissants sur une vague tant rêvée.

 

En somme, un curieux personnage,

Héritage d'histoires inusitées.

Aujourd'hui je veux te rendre hommage

A toi, l'amuseuse pas toujours amusée                                           

bo01

 Ton look un peu loufoque, Dame formidable.

Pour les autres, tes tenues étaient bizarres,

Tes chapeaux avaient des allures improbables

Et tes chaussures clignotaient tel un phare.

bo02                                                        

Pour vivre ainsi à la campagne, dans un petit village

Où les gens de peu, t'appelaient : La  marginale

Où on t'ignorait et te dévisageait ! "quel dommage"

A ton passage les gens, se moquaient, et, un jour pour toi ce fût fatal

 

Pourtant à mes yeux, moi, qui étais ton contraire

Tu étais l'odyssée d'une rencontre étonnante

A chaque fête, à chacun de tes anniversaires,

Je venais passer une journée avec toi, tu étais si aimante,

 

Tendre, un peu naïve, si chaleureuse,

Originale, un peu déjantée , aimant le chant lyrique   

Et un jour tu t'es envolée la vie sans toi est douloureuse

Tu me manqueras belle marquise  "Ma Dame Excentrique"

 

Auprès de toi, j'ai tant appris,

Sur moi, sur les autres.

Sur ce qui fait la vie,

Sur l'amitié... la notre !

 

ADIEU MA BELLE EXCENTRIQUE