Bonjour Mamy, laisse-moi tout te raconter :

Je m’appelle Mia !...

Je suis un peu en avance mais j’ai tellement entendu des douceurs, si près de mon ventre protecteur, qu’il a fallu que je découvre le monde et ses auteurs !

Poussez-vous !... C’est moi que voilà !... Ben dis donc, c’est tout beau ici… Ils ont tous des sourires ravis et il n’y a que moi qui pleure, ce n’est pas juste ! Mais arrête de me taper sur les fesses, toi ! Et alors, pour un peu, je penserais que tu y prends goût !

Papa ? Maman ? Oui, ils sont là, je reconnais leurs voix. Oh, c’est grand ici…

Alors, c’est la Fête de la Vie ?!... Mon Histoire commence ici ?!...

Mais ne pleure pas, Papa ! Hé oui, voilà une deuxième femme dans ta vie ! Il va falloir que tu recalcules tous tes baisers en partage équitable ! Te voilà bien nanti avec mon équipée du jour ! C’est drôle, je suis toute nue avec plein de monde autour… Et ma pudeur alors ?!...

Mais oui, je vais inspirer ! Je vais avoir affreusement mal en dépliant mes petits poumons pour la première fois ! Alors, je ne suis pas pressée et arrête de me taper sur les fesses parce que mon Papa te regarde maintenant avec sévérité !

J’ai deux mois d’avance ! J’ai deux mois de Vie en plus sur l’horloge du Temps ! J’ai de la chance, je vais en profiter chaque seconde !

Et encore du monde ! Mais c’est un véritable hall de gare ici ! Et c’est quoi tout ce matériel ?!... Alors, d’un côté, on me coupe le cordon ombilical et de l’autre on me rajoute toute une tuyauterie verticale ! Oui, bonjour !... Oui, risettes et encore risettes !... Moi, je m’appelle Mia !... Vous arrivez à temps, je viens juste de sortir de ma Maman !...

Hé Papa ?... C’est toi le photographe ? Alors, je suis une star !... Mais oui, je vais inspirer ! Il fait froid chez vous !... De trente-sept degrés, me voilà à vingt-cinq degrés, je suis inscrite pour ma première jaunisse !... Me voilà toute bleue ! Je suis une petite fille pourtant !

Et voilà mon premier bijou, c’est mon bracelet !... Je suis belle ?... Mais oui, je suis belle, mon Papa me dévore des yeux ! Il a l’air tout fier de sa performance... Et c’est quoi, cette cage ?... Une couveuse ?... Maman ?! Maman ?!... Tu viens avec moi ?!... J’ai deux mois d’avance et me voilà dans la danse !

Mais oui, je vais respirer ! Je ne vais pas rater ma chance ! Ben non, tu ne peux pas rentrer avec moi, c’est trop petit !... Alors, c’est toi qui caressais mon ventre… Tu es encore plus belle que dans mes pensées. Je suis bien sur toi et j’aime tes histoires. J’entends ta respiration et les battements de ton cœur, c’est reposant. Tu sais, j’étais pressée de venir dans le Monde. Vous m’avez tellement souhaitée que je ne voulais pas prendre de retard sur votre bonheur. On va bien s’amuser toutes les deux. Tu vas encore jouer à la poupée et moi, je te promets, je serai bien sage.
Alors, ils veulent me mettre dans cette grande boîte vitrée ? C’est pour me tenir au chaud ? Tu as vu le bonnet qu’ils ont placé sur ma tête ?!... Je suis à la mode ? Je suis sûre que ma Mamy va m’en tricoter un plus joli !

Mais oui je respire mais… je respire doucement…

J’apprécie chaque seconde parce que ce sont les premières. Ils peuvent mettre les tubes dans mon nez, ce n’est pas grave. Même pas mal !... Surtout, ne t’inquiète pas Maman, je vais bien !... Tu as remarqué comme j’ai une belle mine ? On dirait que j’ai du maquillage rose sur les lèvres ! Tu as vu Papa comme il a l’air malin avec son équipement d’apprenti docteur ?... Il n’arrête pas de me regarder, il doit soupeser et commencer à réaliser tout mon petit poids sur la balance de son existence. C’est mon Papa et j’ai de la chance ! J’ai bien fait d’arriver aujourd’hui… Encore du monde !...  

Bonjour, je m’appelle Mia ! C’est moi que voilà ! Oui, oui entrez, aujourd’hui, c’est jour de Fête ! Alors, c’est comme ça le Monde ? C’est grand et je suis toute petite, toute minuscule… Ils me montrent tous leurs dents avec leurs grands sourires de festin ! Quoi ? Je suis belle à croquer ? Ils ont envie de me manger tout cru ?...

Maman ? Maman ?... C’est une belle Aventure, la Vie ?... Mais tu pleures aussi ?!...
Elles sont belles tes larmes, je me vois dedans… Alors, tout le monde pleure ici ! Attention ! On va vous mettre un bracelet, un bonnet et des tuyaux dans le nez !... Papa, il est rigolo avec son masque de Zorro !... Déjà, il me fait rire !...

Bonjour, je m’appelle Mia et je suis en avance ! Vous avez un kilo quatre cent quarante grammes de bébé sur la balance ! Voilà votre challenge pour m’emmener jusqu’à ma première danse !

Maman ? Maman ? Ils viennent me prendre mais ne t’inquiète pas ! Regarde, moi, je n’ai pas peur enfin, pas trop… Cambrai Valenciennes, c’est plus loin qu’un cordon ombilical… Je vais m’appliquer et faire tout ce qu’on me demande ! A l’heure du repas, je demanderai du rab de biberon ! A l’heure de la sieste, je dormirai deux fois plus ! A l’heure des visites, je ne saurai faire que des grands sourires !

Maman ? Maman ? Il y a deux grands costauds en blouse blanche qui m’emportent avec la couveuse ! Bonjour, je m’appelle Mia et j’ai deux mois d’avance ! Vous êtes mes accompagnateurs ?!... Tu vois Maman ?! Je les ai mis dans ma poche ! Ils sourient comme des soleils de printemps ! Le charme, c’est inné !... ou alors, c’est mon bonnet…

Ne t’inquiète de rien, Maman. Aujourd’hui ma vie va en roulant, demain elle ira en marchant et puis, très vite, en courant !... Papa viendra me voir pour te donner des bonnes nouvelles ! On va se revoir bientôt, tu me manques déjà !... Au revoir Maman !...

Bonjour ! Bonjour, les gens du couloir ! Je m’appelle Mia et j’ai deux mois d’avance…

Mamy ? Mamy ?... Je vais dormir un peu… Je suis fatiguée de ma naissance… N’oublie pas de tricoter mon bonnet…

Je t’embrasse Mamy !...

Mia.