Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le défi du samedi
Visiteurs
Depuis la création 1 044 214
Derniers commentaires
Archives
12 avril 2014

La colère de Petra (Nhand)

Les vents, menaçants de colère,
Déforment la ligne des eaux ;
La houle s’enfle et s’accélère,
Les vagues deviennent ciseaux.
Au port, les bateaux s’entrechoquent,
Dansent la valse des courants
Et même, parfois, se disloquent,
Finissent en débris errants.
L’océan vient à la conquête
Des lieux qui furent nos abris,
Le littoral se déchiquète
Sous des embruns toujours plus gris.
Qu’adviendra-t-il de notre plage ?
Petra s’en moque éperdument,
Comme à force de dessablage
La dune tombe doucement.
Le beau tableau se défigure
Tout autour du môle blessé
Et l’oiseau de mauvais augure
Annonce un été cabossé.
Quelle triste métamorphose,
Tant de stigmates sont parlants !
Résigné, le géographe ose
Penser à corriger ses plans.
Commentaires
J
Tu as vraiment une belle écriture qui excelle dans la poésie.
Répondre
N
A tous et toutes, merci pour vos encouragements.<br /> <br /> Comme je suis joueur, je dois avouer que ces défis m'amusent beaucoup, aussi bien en tant que participant qu'en lisant vos différentes œuvres. Je sens que je vais prendre racine ici moi :D<br /> <br /> <br /> <br /> Petra fut violente et causa bien des dégâts, et elle n'a pas été la seule au cours de l'hiver. Mais contre les éléments, nous nous sentons soudain bien petits et impuissants... Minuscules, même (rassurez-vous, je ne parlerai pas d'elle à nouveau dans le prochain défi :P)
Répondre
T
Très belle chute pour ce texte tumultueux ! Un paysage ne finit jamais de se dessiner ! Courage au géographe !
Répondre
L
Cher Nhand, ce beau poème scande les métamorphoses appréhendées en notre monde décadent. J'y retrouve ton rythme poétique si juste pour un sujet si grave! <br /> <br /> <br /> <br /> Lorraine
Répondre
W
Moi, je redessine ta cote : je te mets un 10/10 !
Répondre
Newsletter
Le défi du samedi