En créant le zèbre zébré, le Tout-Puissant ne se doutait pas qu'il créait du même coup la polémique. Si une légende africaine pose la question de savoir si le zèbre zébré est blanc à rayures noires ou noir à rayures blanches, bien des savants même noirs se sont faits des cheveux blancs sur la question.
On a longtemps cru qu'il avait inventé le code-barre (*) pour identifier chaque zèbre zébré mais c'est plutôt dû à un gros coup de lassitude car si on sait que le Créateur a attendu le quatrième jour pour nous pondre les zanimaux beaucoup ignorent qu'ils sont nés par ordre alphabétique, ce qui fait que le zèbre zébré arrive presque en queue de peloton, juste avant le zébu ou “zépusoif” et la zibeline.
Le zébu est un beau-vidé, moins beau quand il est plein contrairement à la zibeline qui est plus belle vidée c'est à dire en pelisse ou en étole, mais ce n'est pas le sujet.
Il n'empêche que seize points au scrabble dont dix pour le 'z', ça valait le coup d'attendre!
Le zèbre zébré peut aussi remercier le Créateur de lui avoir imaginé ce motif et lui éviter toute confusion avec le panda, la girafe ou le dalmatien.
Bien plus tard viendra l'écossais ou Tartan - à ne pas confondre avec Tarzan, ce fils d'aristocrates anglais - et de plus on s'en fout.
A sa naissance le zébreau zébré n'est pas zébré mais noir, vraiment noir et révèle ses fameuses rayures à force de se frotter aux rugueux arbres africains qui deviennent noirs à leur tour, comme toute l'Afrique.
Puis vient l'heure du casse-croute de la hyène et celle de prendre la fuite en utilisant ce qu'on appelle en dialecte zèbre le “Strobe effect” ou effet stroboscopique.
Pour le zèbre zébré, là où y'a d'la hyène y'a pas d'plaisir et il lui faut user d'un stratagème très efficace pour rendre floue son image et fou son prédateur!
Il doit trouver la vitesse précise à laquelle le phénomène de crénelage - dû à l'imbrication l'une dans l'autre de deux fréquences stables dont la plus élevée demeure inférieure au double de la plus basse - le rendra “quasiment” invisible aux yeux de la hyène dépitée.
En fonction du “quasiment” c'est à dire de l'obtention de la bonne vitesse de course, la hyène est plus ou moins dépitée et le zèbre zébré plus ou moins mangé: c'est ce qu'on appelle l'équilibre plus ou moins écologique.
On serait sur le point de prouver que les rayures noires et blanches déplaisent particulièrement aux insectes piqueurs et porteurs de maladies mortelles, mais ceci est une question de taon...
On pensait également que le croisement de deux zèbres zébrés pouvait donner une grille de mots croisés ou de sudoku. Il n'en est rien. Leur croisement ne donne qu'un mokitu ou “mot-qui-tue” qui n'a rien à voir avec le scrabble.
Le sujet des rayures du zèbre zébré a de tout temps inspiré les hommes comme Coco Chanel et Jean-Paul Gaultier dont la célèbre marinière portée par Montebourg fait aujourd'hui la fortune de la bonneterie quimperloise Armor Lux, comme quoi la métamorphose mène à tout.
(*) Les scientifiques peuvent désormais lire les rayures caractéristiques des zèbres zébrés (25 à 43 raies) comme des codes-barres pour recenser une population grâce au logiciel open-source StripeSpotter.
A noter que j'ai essayé StripeSpotter sur mon chat. Ca ne marche pas.
(**) Le zèbre zébré est communément appelé Pléonasme.