Dans les bras de Morphée j’ai fait, un rêve étrange

J’étais l’égale de Picasso. Le divin  Michel Ange,

En personne,  paraissait afin de m’idolâtrer

Léonard, en retrait dessinait un Vitruve

Qui ne valait  rien, comparé à mon œuvre.

 

Mais  mon époux furibond, par mes vivats réveillé

Brutalement d’un ton sec  m’a ramenée à la réalité

« -Non mais des fois t’as besoin  de bramer

Pour une carte postale bien croquée par Folon

Sur laquelle  ton fils a griffonné pour ton anniversaire !

Ne pourrais-tu pas essayer de te taire ?»

jak1

 

Alors là déçue, je me suis tu.

 Puis j’ai pris mes pinceaux

Pour, dans une piètre ébauche, tenter illico presto  

De réparer l’offense faite à ce Génial  JM Folon

Les défiants, ces étoiles divines m’ont servi d’étalons.

jak2

 Jak pour samedi défi 292 Folon