Silence dans le bureau. L'ambiance est studieuse, comme à son apothéose laborieuse. Mais cette harmonie-cas est brusquement interrompue par la sonnerie d'un téléphone qui, sous l'effet de cette transe, sursaute par soubresauts psalmodiques (c'est un ancien modèle, avec un fil et des touches). Cette tempête cacophonique soudaine est stoppée par le personnage auparavant plongé dans sa tâche journalière qui n'est autre que Sebarjo)

 

Sebarjo : Allo, la HDB à votre service, j'écoute ?

La voix au bout du fil : Salut Sebarjo ! C'est Joe ! Joe Krapov !

Sebarjo : Ah salut Joe ! T'es où là ?

Joe Krapov : Av'rell dire, dans mon bureau, comme toi quoi !

Sebarjo : Évidemment, suis-je insensé ! Dis donc ça fait un bail qu'on ne t'a pas vu dans les parages ! Tu t'es barricadé en sous-sol ou quoi ? Tu passes rarement à l'étage !

Joe Krapov : C'est normal tu sais, parce que les yaourts me donnent des aigreurs à l'estomac ! Alors tu penses, j'évite les laitages !

Sebarjo : Ah AH AH !!! Sacré Joe ! Encore plus déchaîné le mercredi que d'habitude ! C'est jour du canard c'est pour ça ! !! Bon, tu m'appelles pourquoi ? Un problème avec les étoiles ? Un changement novateur ?

Joe Krapov : Non, tout roule, ce n'est pas encore la Star wars ! Je voulais juste savoir si tu avais vu la prochaine consigne du défi ?

Sebarjo : Non hélas, j'avoue que je n'ai pas vraiment eu le temps. C'est quoi ?

Joe Krapov : Allo t'es où ?

Sebarjo : M'enfin comme je te l'ai dit, dans mon bureau, voyons ! Comment aurais-je pu te répondre autrement ?

Joe Krapov : (rires) Non, « Allo t'es où » c'est ça, la consigne du prochain défi !

Sebarjo : Ah ouais... Quand même... (réflexion intense) Bon ben, ce qui me vient tout de suite à l'esprit c'est Le téléphone pleure de Cloclo... Mais c'est un peu léger...Et puis bien sûr, on pourrait replacer le trop fameux Non mais allo quoi ! de Nabilla (tiens, voilà qui est fait ! :D), à se demander où elle est, elle !

Joe Krapov : C'est une idée mais comme t'as pas de pétrole... non mais allo... quoi ! (rires)

Sebarjo : (rires) Ouais c'est vrai, je carbure au diesel, le temps que ça chauffe ! Je pourrais d'ailleurs faire dans le réchauffé en ressortant un dessin de mon Chien à ce sujet, mais je pense que cela ne suffira pas ! Pour bien faire, il faudrait que je fasse en plus une reprise ou une parodie du Téléfon mais là, j'ai vraiment pas le temps (non mais allo quoi, je bosse !). Non je crois que je vais tout simplement inventer une petite conversation téléphonique entre deux protagonistes un peu originaux (pour ne pas dire complètement siphonnées!) mais plutôt sympathiques ! Et toi ?

Joe Krapov : Ah... Surprise, surprise !

Sebarjo : Okay, on verra ça ! Mais bien sûr, j'imagine que ce sera loin d'être triste, comme d'habitude (tiens un retour de cloclo !) Je te verrais bien nous faire quelques petits haïkus ou tankas poético-comiques avec tes photos embrumées du moment ! Du style : Allo t'es où là ? / Dans les bas-fonds du canal ? / Cach'-Cach' dans la brume !

Joe Krapov : C'est une piste ! Mais tu verras comme je te le dis ! Même si tu raccroches là, ce sera en ligne samedi !

Sebarjo : A samedi donc ! Je pense que ma participation te surprendra, j'ai ma petite idée désormais ! Comme quoi un cou de fil peut sauver un défi ! Merci Joe !

 

Avec l'aimable autorisation de Joe Krapov quant à l'utilisation de son nom. Bien sûr, cette conversation est purement imaginaire !

ET en bonus, le chien de Sebarjo évoqué, qui sent le réchauffé et qui va vous réchauffer  :

 

 

Le_Chien_de_Sebarjo___la_plage__1_

Le_Chien_de_Sebarjo___la_plage__2_

Le_Chien_de_Sebarjo___la_plage__3_