Je me suis réveillé  à dix heures .La maison était silencieuse.

On n’entendait même pas le bruit de la cafetière.

Le chat semblait bouder, on ne voyait pas le bout de ses moustaches.

J’ai jeté un œil dans le placard de la chambre du haut afin de m’assurer qu’elle ne s’était pas cachée en m’entendant monter l’escalier.

                         PAS DE RÉPONSE.

Je savais sans le monter qu’elle me trompait.

J’ai pris le téléphone.

Où es tu ?????

Je suis nulle part dit elle ! Arrête de nier l’évidence je ne veux plus vivre avec toi par charité

Ça fait six mois  que je suis partie. !!!

Mon cerveau à ses paroles meurtrières est devenu petit voûté comme une crypte .

Il ne me venait que des paroles approximatives, des poncifs usagés  comme des piles mortes

Des raisonnements circulaires en forme de cône, des lignes brisées ou simplement stupides

Allô t’est encore là ? dit-elle

Je te prie de croire que je me passe de ton argent et passe l’aspirateur si tu ne veux pas être asphyxié par la poussière