Patachon est très excité, ce soir, pendant le spectacle, il va pouvoir ouvrir la valise enchantée. Mais que va -t il trouver à l'intérieur ? Le moment fatidique est enfin proche, Patachon ouvre la valise. Il voit tout d'abord des fils, il a les yeux tout ronds, c'est, c'est une marionnette, une marionnette fille, une Patachone. Mais qui va l'animer, il y a quelqu'un là-haut pour faire fonctionner cette Patachone pour donner vie à cette créature? Y a quelqu'un hé ho y a quelqu'un? Le silence est pesant Patachon prends Patachone dans ses mains et la regarde sous toutes les coutures. Il prend le morceau de bois et le lève, Patachone commence à s'animer. -" Tu te lèves Patachone, c'est l'heure" Patachone lève un bras puis l'autre puis la tête, les jambes suivent. Viens à côté de moi Patachone, nous allons vivre une grande aventure.

Patachon anime Patachone, il sait, il connaît, il anticipe le moindre geste, sa moindre parole. Alors Patachon commence à s'ennuyer. -" Patachone, fais quelque chose d'extraordinaire, ne vis pas cette vie banale, épate moi, surprends-moi, c'est parfois bon la vie de patachon. Lorsque que je t'ai vue, pliée en deux dans la valise enchantée, enchanté je l'étais, de te rencontrer, de te voir, mais plus maintenant. De te voir devant moi, ma vie est tout compte fait comme la tienne, on me tire les ficelles.

Allez viens courons dans les champs, dans les campagnes, viens, file avec moi. Tu ne dis rien, tirer les ficelles c'est amusant, un moment puis on s'en lasse. Tu as bougé Patachone, tu, tu as dit quelque chose ? J'avais l'impression de t'avoir entendu, quoi tu veux partir avec moi, où allons nous ?

On va dans ta tête dans tes rêves, n'y a t'il plus de place pour ça ? Avant j'avais dans mes rêves de la place pour deux, maintenant mon esprit s'est rétréci , pour n'avoir qu'une obsession, celle de pouvoir partir, de m'enfuir, d'arrêter ce spectacle permanent , de n'être que mon propre acteur et mon propre spectateur. Tu sais il y en a beaucoup qui sont partis à l'aventure, on n'entend plus parler de Guignol, de Polichinelle, ah si! les guignols sont maintenant à la télévision et ce sont les humains qui jouent le rôle de Guignol, ce n'est pas un secret de polichinelle. Peut être Pinocchio, le plus aventureux de nous tous, mais regarder un lever ou un coucher de soleil et ne pouvoir le partager avec personne, c'est difficile de cultiver son enthousiasme. C'est tout un travail, comme avoir du coeur un muscle qu'il faut faire travailler, le muscler.

L'enthousiasme c'est la même chose, bien que nous ayons plutôt tendance à aller vers le côté obscur. Aller vers la lumière, non vers le côté sombre. J'ai l'impression Patachone, de faire un sermon religieux, est ce que la foi ne serait pas semblable à l'enthousiasme, la raviver ne pas l'oublier avant que tout ne s'éteigne au fond de nous. Allez Patachone lève toi nous sommes en retard nous avons du pain sur la planche.Viens nous allons faire rire, faire réfléchir, distraire les gens, pour qu'ils puissent s'oublier un instant pour mieux se retrouver. Anime tes fils Patachone, sors la bobine nous allons loin et longtemps, écumer les villes, rafler, pirater de leurs sentiments pour qu'une idée, une envie germent dans leurs têtes, même si c'est la liberté, vite Patachone, il est grand temps.